ALERTE !

By 4 octobre 2020 Billet d'humeur

ALERTE !

Mes Amis, mes Compatriotes,

Le moment est venu d’entonner haut et fort, à tue-tête et à tous vents, le refrain de notre belle « MARSEILLAISE »…

« Aux armes citoyens… formons nos bataillons… ! »

Des Ministres de la République, des élus nationaux, régionaux et locaux, apparentés « bobos », pseudo écologistes et vrais démagogues, se préparent assurément à « assassiner » des créateurs de rêves, des constellateurs d’étoiles, des marchands de bonheur… à « poignarder » le Père Noël, ses rennes et ses sapins… à « abattre » nos crèches… à « immoler » le Tour de France… pour tout dire, chers Amis, à laminer jusqu’à les faire disparaître, nos traditions populaires Françaises plusieurs fois centenaires et nos éternels et indispensables plaisirs simples, au nom d’idéologies de « broussaille », sectaires, totalitaires, « fumeuses », manifestant une rare intolérance.

Une compétition « politicarde » acharnée, sans quartier, s’est engagée entre Barbara POMPILI, politicienne de métier « visitée » et Cédric VILLANI, mathématicien « illuminé », tous deux arcboutés dans les starting-blocks d’une course électoraliste racoleuse au « bien-être animal »… échafaudée sur des contrevérités avérées pour l’une… et sur l’hypothétique  succès d’un R.I.P (Référendum d’Initiative Partagée et/ou en l’espèce, Requiescat In Pace, « Repose en Paix »…) pour l’autre, chacun d’entre-eux deux aspirant à arriver le premier sur la ligne de l’imbécilité législative.

Ne soyons pas dupes des intentions et des propos lénifiants de ces machiavéliques et sournois « apôtres » volontaires ou involontaires de l’animalisme, de l’antispécisme, du véganisme…

Une loi visant à interdire la présentation d’animaux prétendument « sauvages » dans les spectacles de Cirque ou autres, clouant de fait au pilori et immolant en place publique leurs éleveurs, détenteurs et éducateurs aimants, n’est en réalité, que le premier acte d’un terrifiant plan d’actions souterrain, visant…

  • La suppression progressive des zoos et parc animaliers, de la fauconnerie, des animaleries, des centres équestres, des courses et concours hippiques, des expositions canines et félines, de tous types d’élevages d’espèces destinées à l’alimentation humaine…
  • L’interdiction des corridas, des courses landaises et camarguaises, de la détention d’animaux domestiques de compagnie, en ce compris les chiens d’aveugles, de la chasse sous toutes ses formes, de la pêche, de la consommation de viandes et de poissons…

… Autant dire l’exorde de l’entreprise cadencée de la destruction de dizaines de milliers d’emplois générant d’abyssales conséquences économiques, locales, régionales, nationales… mais bien avant et au-delà… de la ruine de l’immense et infini bonheur lié à la proximité de l’Homme avec les, ou ses animaux, de la joie de vivre librement ses passions et/ou ses traditions séculaires, de manger et boire selon ses goûts et finalement, de penser et de s’exprimer selon sa culture, ses convictions et ses croyances.

Dans ce pays, abimé depuis des décennies par des politiques irresponsables, menées par d’innombrables faux-prophètes et autres contrefacteurs intellectuels, saprophytes falsificateurs, voire même profiteurs et fraudeurs sans vergogne, aujourd’hui ruiné par la crise sanitaire et économique, rongé par le chômage, ou survivent encore péniblement de trop nombreux concitoyens sans-abris ou sous le seuil de pauvreté, délaissés, abandonnés, marginalisés ; dans cette France ou la haine, la violence, le communautarisme barbare, les incivilités, la trahison, le clientélisme et l’indigence politiques ont supplanté nos valeurs républicaine de Liberté – d’Egalité – de Fraternité, n’est-il pas, au bénéfice de notre singulier peuple, de sujets plus importants, plus utiles, plus unificateur, plus intégrateur à aborder et à traiter que la résolution d’un présupposé « mal-être » animal ?

Oserais-je suggérer à tous ces faux experts aux égos surdimensionnés, à ces « pompiers/pyromanes », à ces « apprentis-sorciers », à ces dynamiteurs maladroits, à ces fomentateurs de divisions, à ces agitateurs de bas-instincts, à ces propagateurs de contrevérités, l’AMOUR et le simple RESPECT de l’HUMAIN

Il y a tellement à faire de ce côté-là !

De grâce, laissez leurs animaux, fichez la paix et laissez vivre ceux qui eux… les respectent et les aiment, font briller les yeux des enfants de 1 à 100 ans et accrochent chaque année, à travers le pays tout entier, des milliards d’étoiles au cœur et dans l’âme de plus de 14 millions de spectateurs divertis, déridés, émerveillés et émus !

Alignez-vous Mesdames et Messieurs…

Subsidiairement, n’oublions jamais, mes Amis, que la protection de l’animal était cohérente avec l’inspiration folklorique et romantique en Allemagne sous le 3ème Reich, mais malheureusement pour ceux qui en ont été les odieuses victimes, pas la protection de tous les ÊTRES HUMAINS….

Réfléchissons et agissons par tous moyens !

Leave a Reply