IL FALLAIT QUAND MÊME L’OSER…

By 24 janvier 2019 Billet d'humeur

IL FALLAIT QUAND MÊME L’OSER… !

André SANTINI, « le Zavatta… ou encore le Pierre DAC » de l’Assemblée Nationale (c’est grand honneur que de lui attribuer ces comparaisons)… « politicien » médiocre à la D.L.C (Durée Limite de Connerie) dépassée, archétype du parlementaire « franchouillard », exultant à l’idée qu’un journaliste en mal de copie puisse encore s’intéresse à lui, s’est récemment cru mandaté pour porter un jugement à l’emporte-pièce, sur l’entourage du Président de la République Emmanuel MACRON, le qualifiant férocement d’inexpérimenté…

Faut-il avoir atteint un état aussi désespérant de sectarisme, de cécité, de sénilité et/ou avoir été précocement frappé par la maladie d’Elsheimer, pour prononcer péremptoirement une telle sentence !

Quoi qu’il vous en déplaise Monsieur le Député U.D.I, pour ma part, je préfère de beaucoup, une certaine inexpérience des affaires et des arcanes politiques, plutôt que l’expérience rassie d’un personnel public roué, combinard et véreux, ayant en presque quarante ans d’exercice du pouvoir, conduit notre pays à la « faillite », comme l’a fort bien énoncé, en son temps, l’ineffable François FILLON.

Révisez vos classiques… Monsieur SANTINI…

Je vous conseille vivement la relecture de Michel AUDIARD… « Les c… ça ose tout… c’est même à ça qu’on les reconnait ! »

Leave a Reply