La journée sans média – Acte 1…

By 8 janvier 2019 Billet d'humeur

LA JOURNÉE SANS MÉDIAS – ACTE I

4 janvier 2019

Osons leur « fermer le bec »[1] pendant 24 heures !

Lançons le mouvement national du « Bouton Vert[2] et du Canard Invendu » !

24 heures sans information : la grève des lecteurs et des auditeurs !

Comment est-il possible, au quotidien et en boucle, d’abreuver les Français d’autant d’âneries ?

Chaque jour qui passe, donne de nous, aux yeux du monde, l’image du peuple le plus bête[3] de toutes les nations !

Selon les sondages en effet, 80% des français soutiendraient les « frondeurs » … Vaste enfumage de carreaux… ! Si la question sous-tendue est « souhaitez-vous une augmentation du pouvoir d’achat ? », ce résultat n’a rien d’étonnant ; le soutien pourrait même atteindre 100% !

Que les sondeurs posent donc la question du rétablissement de la peine de mort… le résultat est garanti[4]… Y aurait-il lieu pour autant de satisfaire la sanguinaire vox populi… ?

Faut-il n’avoir rien d’autre à dire pour se répandre ainsi, à largeur de colonnes et à heures continues d’antennes, sur un mouvement de protestation originellement légitime, apolitique et pacifique (mais néanmoins minoritaire[5]), devenu au fil des jours et des semaines, grâce à un battage médiatique coupable partial, du grand n’importe quoi !

Nos « politicards bavards » finissent eux-mêmes par s’y perdre et se prendre les pieds dans le tapis[6] !

Faut-il que la presse[7] de notre pays soit si nombriliste ou si médiocre, pour substituer à pleines pages, une crise de « rougeole », aussi sérieuse qu’elle soit, aux « cancers » mortels qui eux, menacent durablement notre planète ?

Comme chacun le sait, en effet, depuis le 21 octobre 2018, les oppressions et les guerres ont cessé dans le monde, la température de la terre s’est stabilisée, les migrants n’émigrent plus, les violences faites aux enfants et aux femmes ont cessées, les paysans ont recouvré le bonheur, le fléau de la drogue a disparu, on a mis au rebut les armes dans les nations souveraines… pour nous Français… depuis que nos médias tournent autour des ronds-points… la terre, elle, s’est arrêté de tourner !

Comment faire comprendre à tous ceux qui manifestent encore aujourd’hui pour une cause qu’ils estiment toujours juste, que cette « diarrhée » journalistique orientée, soit par idéologie, soit par cupidité… soit malheureusement par pure imbécilité[8], finit par desservir leurs intérêts premiers ?

Comment leur expliquer qu’elle les décrédibilise, en effaçant lentement mais sûrement leur combat fondé, par superposition de messages insurrectionnels émanant d’agitateurs politiques patentés, trouvant là un terreau fertile pour mener leurs assauts, tout aussi antidémocratiques qu’illégaux ?

Comment les convaincre que leur opposition, pacifique, apolitique, asyndicale et laïque, disparaît sous les violences révolutionnaires verbales et physiques, les agressions[9], la casse, les pillages et tous les propos, idées et actions anarchistes, fascistes, racistes, antisémites, homophobes ?

Comment leur dire qu’ils sont en voie de se faire doubler, arnaquer intellectuellement[10], déposséder de leurs valeurs, de se faire jouer par des individus cyniques aux desseins diaboliques, qui n’ont finalement aucune considération, ni pour eux, ni pour leurs causes, mais qui, comme leurs trop célèbres prédécesseurs dans l’histoire de l’humanité, se sont servis des « braves gens » pour parvenir au pouvoir par la force, pour ensuite, mieux les dominer, les astreindre, les assujettir… voire les conduire aux pires des carnages… et des génocides ?

Comment enfin les persuader que soutenir financièrement des assassins en puissance[11], cela porte un nom : la complicité… ou bien pire encore, la collaboration !

v

[1] En langage politiquement correct.

[2] Celui qui communément éteint la TV sur la télécommande.

[3] En langage politiquement correct.

[4] Voire la présence de la guillotine sur les ronds-points.

[5] La plus minable manifestation syndicale rassemble 3 à 4 fois plus de participants.

[6] Cf. Les avis à 180° sur le vote du camionneur révolutionnaire.

[7] Écrite – Radio – TV

[8] Déficit d’intelligence – arriération mentale.

[9] Des forces de l’ordre – des pompiers – des élus…

[10] Cf. l’intervention de Bernard TAPIE.

[11] Type boxeur en rupture de « noble art ».

Leave a Reply