MANIPULÉS, INTOXIQUÉS… NOUS… ALLONS DONC…

MANIPULÉS, INTOXIQUÉS… NOUS… ALLONS DONC…

25.000 morts du COVID 19, c’est assurément intolérable et requiert, humainement, sans la moindre réserve, intérêt et compassion !

Nonobstant, on compte dans le monde…

  • 20.000.000 de morts au cours de la guerre 14-18…
  • 17.000.000 de décès par an du fait de maladies infectieuses…
  • 9.000.000 de morts de faim…
  • 7.600.000 du cancer…
  • 7.250.000 de maladies coronariennes…
  • 6.000.000 du tabagisme…
  • 2.500.000 de l’alcool…
  • 1.200.000 d’accidents de la route…
  • 800.000 par suicide…
  • 100.000 en conséquence des guerres… et 370.000 depuis le début du conflit en Syrie…

… et en France…

  • 600.000 décès « habituels » par an, dont… 150.000 du cancer, 30.000 par accidents domestiques, 8.000 à 15.000 de la grippe, 2.000 sur les routes…

En l’instant, le maléfique virus n’a pas encore atteint le score traditionnel annuel des accidents domestiques, lesquels ne mobilisent habituellement ni l’encre, ni le papier, ni la salive, ni les micros, ni les caméras des médias…

Et pourtant… aujourd’hui, 100% des « Unes » de la presse papier et magazine… 100% des « Journaux » des chaines TV traditionnelles et d’information permanente… 100% des « Journaux » des stations de Radio… sont exclusivement consacrés à cette pandémie et participent heure par heure, jour après jour, semaine après semaine, à relayer, répandre et amplifier à l’infini, ses effets anxiogène, perturbateurs, dévastateurs, à travers une population momentanément désœuvrée, fragilisée, trompée par les fausses informations et les discours extrémistes, ataviquement défiante à l’égard de tous les pouvoirs et culturellement envoûtée par les éternels et emblématiques « apôtres » du complot !

Sans que ce soit plus intéressant ou réjouissant d’ailleurs, exit donc les migrations… exit la guerre civile en Syrie… exit le réchauffement climatique… exit les pollueurs et autres gâcheurs de santé… exit le brexit… exit le classique théâtre « politique » national et international, autre qu’autour du Covid 19… exit tout le reste… comme si rien n’existait plus, autour de ce parasite saprophyte tueur.

On savait les médias travaillant à la monoculaire, mais à ce point et si durablement, c’est pratiquement inédit… et de ce fait, devient singulièrement suspect !

De là à penser, qu’à cette occasion historique unique, nous pourrions davantage encore être les victimes d’abjectes et scandaleuses manipulations ou intoxications de la part de rédacteurs, éditorialiste, chroniqueurs ou autres commentateurs, idéologues revanchards, courageusement positionnés en embuscade, pour déstabiliser, autant que faire ils le peuvent, le pouvoir démocratiquement élu en place, il n’y a qu’un pas… ?

Et si tel n’est pas le cas, c’est véritablement particulièrement bien imité !

N’avez-vous pas remarqué que de façon systématique, lors des mouvements sociaux, n’apparaissent interviewés, que des usagers en parfait accord avec le conflit en cours et nullement gênés par son développement ; que lors de manifestations, seuls s’expriment des citoyens complices ou acquis à la cause ; que lors des débats politiques ou de société, la parole n’est offerte qu’aux « antis tout »… Cette fois ci, dans la même veine, avec une gourmandise insatiable, à travers colonnes ou émissions, on ne nous « infuse » que des « sans tout »… et aujourd’hui, au moment où il faut se remettre au travail, exclusivement des « pas du tout »…

NON ! Définitivement NON !

Si nos concitoyens sont historiquement et culturellement, d’incontestables réguliers râleurs, libertaires, rebelles, indisciplinés… ils n’en sont pas moins, dans leur immense majorité, voire leur quasi-unanimité, sensés, courageux, solidaires, capables du meilleur… et bien entendu, de l’exprimer haut et fort, pour peu qu’on leur tende un micro ou une caméra intègres pour ce faire…

Que nenni, mes bons amis ! Aucun intérêt à la chose !

L’expression de la contestation, voulue virale par le sectaire pouvoir médiatique, tenant de la « pensée unique », prime sur l’objectivité de l’opinion publique et nourrit secrètement l’espérance du « grand soir » de ces révolutionnaires « bobos » de rédactions, de studios… et de salons !

Ne soyons pas dupes de la manœuvre !

Ne nous laissons, ni manipuler, ni intoxiquer…

Exprimons cette liberté de pensée qui fonde notre démocratie et ne relayons pas, par naïveté, facilité, couardise ou renoncement intellectuel, cette odieuse manœuvre médiatique enkystée, qui offre quotidiennement au monde l’image d’une France essentiellement peuplée d’« anti tout », de « sans tout » ou encore de « pas du tout » !

Leave a Reply