J’ai honte…

By 6 mars 2022 Emotions

J’ai honte…

PARDON Sœurs et Frères Ukrainiens…

Seul, contre le funeste feu du tyran envahisseur, dans un combat à mort pour la liberté, votre peuple courageux verse le sang de ses enfants !

Quant à nous, magma renonçant et capitulant de « forts en gueule », historiquement béat, veule, lâche ou complaisant devant l’adversaire, empreint de stoïcisme, nous n’avons toujours pas ce courage, d’aller jusqu’au bout de nos héroïques proclamations à la face de l’humanité, assorties d’homériques effets de manche et de tribune…

Que ne sont-ils déjà à vos côtés, rugissant la marseillaise, armes à la main, nos tenants de la liberté, indomptables fantoches de la supposée dictature française…

Ou sont aussi passées ces colonnes chevalières de valeureux combattants libertaires…

  • cheminant la casquette à l’envers, en bruyants convois de camping-cars de luxe, semi-remorques suréquipés et autres rutilantes Harley-Davidson…
  • populace avinée en boléros canaris, vociférant sur les ronds-points des slogans extrémistes, poings vengeurs et verres levés…
  • occupants surnuméraires casseurs, illettrés et incultes, de lycées et de facultés, hurlant sur commande aux droits, en Nike, Tommy Hilfiger, Levi’s et Redskins…
  • révolutionnaires poudrés, philosophes de salons ou de broussaille, « pétants dans la soie », au son cristallin de flûtes de champagne, accompagnées de canapés au foie gras et caviar…
  • imprécateurs anonymes, révoltés en chambre, dénonciateurs et pourfendeurs d’oppresseurs, à l’abri des réseaux sociaux…
  • élites phraseuses de toutes obédiences, inassouvies de caméras et de micros, prodigueuses de leçons, championnes des joutes au plumeau au service de la démocratie…
  • rubricards médiatiques replets, paralysés de l’action, insurgés de studios contre les atrocités guerrières…

Ou sont-ils donc, tous ces soldats de fantaisie ?

J’ai honte, Sœurs et Frères Ukrainiens, de ne plus avoir 20 ans pour venir combattre à vos côtés et défendre cette si chère, si fondamentale, si indispensable LIBERTÉ ; pardon d’en être désormais réduit à ne pouvoir vous soutenir que moralement et matériellement !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.